Marcel Pagnol et ses premiers essais

 

 

Accueil 
Aubagne 
Marcel Pagnol 
Famille Pagnol 
Album 
Brochure 
 Petit Monde 
Collines 
Les plantes 
Circuits 
 Font de Mai 
La Treille 
La Buzine 
Le Castellet 
Cassis 
La Ciotat 
La Colle sur Loup 
Marseille 
Pont du Gard 
Ma Provence 
Liens 

 

 


" ... Car Marcel Pagnol a eu, tout jeune, la passion d'écrire. Des saynètes d'abord, qu'il faisait jouer par ses frères et sœur, et leurs amis.
Puis, très tôt, des poésies. La Cigale date de 1909... "

La Cigale

Le soleil fendille la terre,
                  Aucun bruit ne trouble les champs ;
                 On n'entend plus les joyeux chants
                   Des oiseaux qui chantaient naguère.
     Tous par la chaleur assoupis
           Sous les buissons se sont tapis.
        Seule une cigale est sur l'aire.

      Son ventre sonore se meut ;
           Sur une gerbe elle est posée ;
         Seule elle n'est point épuisée
       Par l'astre à l'haleine de feu.
    Et la chanteuse infatigable
       Jette dans l'air brûlant et bleu
     Sa ritournelle interminable.

   

(Merveilleux Pagnol - Georges Berni - Éditions Pastorelly (1981) - page 25.)

Marcel est en classe de 4ème au  " Grand Lycée " de Marseille (actuellement le Lycée Thiers). Cette année est très occupée à la composition de poèmes, avec un camarade de classe. Ces poèmes sont regroupés sous le titre : Le livre de la Nature.
En tout dix-sept poèmes d'inspiration bucolique La Chèvre, La Cigale, Le Troupeau, La Chanson du Grillon, La Chanson du vent,
La Chanson de la Nuit, L'Aurore, Le Coucher du Soleil, Crépuscule, Aux pâtres, Départ du Pâtre, Retour au Bercail, La Moisson, Le Printemps, Hiver,
Épître et Rêverie.

                                                                                    
                          Massilia 
" ...À partir de 1910, il commence à adresser des pièces de vers à Massilia, une revue bimensuelle de trente-deux pages assortie d'un Petit courrier Littéraire. "
(Merveilleux Pagnol - Georges Berni - Éditions Pastorelly (1981) - page 23.)

Poèmes publiés dans la revue Massilia :
n° 57 (1er août 1910) : Nuit d'été ;
n° 58 : Phébé laisse tomber sa bleuâtre clarté ;
n° 61 (octobre 1910) : La vengeance de Cassandre ;
n° 74 (15 avril 1911) : Les œufs de Pâques.
 

                                                                                         La Bohème
" Marcel Pagnol a dix-sept ans. Au lycée Thiers, où il vient de fonder La Bohème et qu'il fréquentera jusqu'en 1913, il étudie la philosophie et les lettres sous la conduite de deux professeurs éminents : Poux et Ripert. C'est un grand garçon mince, la figure pâle, avec des traits nets et des yeux clairs d'adolescent.
                                                                   Déjà, il rêve d'être millionnaire quand il sera grand. "

(Merveilleux Pagnol - Georges Berni - Éditions Pastorelly (1981) - page 24.)
Marcel Pagnol, élève de seconde au Lycée Thiers, fonde avec Georges Hermelin, élève de même classe et quelques autres condisciples,
la revue
La Bohème.
                                                                                   
                          Fortunio
" Dès 1914, Fortunio a succédé à La Bohème. Il s'agit d'une publication littéraire, artistique et théâtrale... Dans l'esprit de ses fondateurs, elle doit constituer le lien qui réunira tous les jeunes Marseillais qui écrivent. Elle est le pivot d'un cercle (les Amis de Fortunio) chargé d'organiser des réunions bi-mensuelles... "
(Merveilleux Pagnol - Georges Berni - Éditions Pastorelly (1981) - page 29.)
Le premier numéro de Fortunio sort le 10 février 1914.
Comme ses collaborateurs ne lui fournissent pas toujours leurs articles en temps utile, Marcel Pagnol a l'idée de composer un roman bouche-trou, qu'il publiera au fur et à mesure des besoins.
Son titre :
Les mémoires de Jacques Panier.
"À vingt ans, en septembre 1915, il trouve un poste de maître d'internat au lycée de Dignes, dans les Alpes. Quelques mois après,
il fait, tout en préparant sa licence d'Anglais, ses débuts dans l'enseignement comme répétiteur stagiaire au collège des frères catholiques de Tarascon. "

(Pagnol inconnu - Jean-Jacques Jelot Blanc - Éditions de la Treille - Michel Lafon (2000) ; page 44.)
En janvier 1921, dans le sixième numéro de Fortunio, Marcel Pagnol publie L'Infâme Truc, une nouvelle qui est une première esquisse de la future pièce de théâtre Merlusse.
En 1921 et 1923, deux textes romanesques intitulés Le Mariage de Peluque et La Petite Fille aux yeux sombres, paraissent sous forme de feuilletons.
( Le Mariage de Peluque sera édité en 1932, sans aucune correction, par Eugène Fasquelle, sous le titre Pirouettes.
 

                                                                                  Pirouettes
" Pirouettes - Mélange d'humour, de canular et de satire - est l'histoire d'une « querelleuse mais indéchirable amitié ».
Le narrateur se retrouve journellement avec l'un ou l'autre de ses amis étudiants pour discuter passionnément de tout ce qui peut intéresser la jeunesse..."

(Merveilleux Pagnol  - Georges Berni - Éditions Pastorelly (1981) - page 32.)

                                        C'est maintenant vers le théâtre que Marcel Pagnol va concentrer toute sa volonté de création.
                                                                                  Références :
- Merveilleux Pagnol - Georges Berni - Éditions Pastorelly (1981) 
Georges Berni (1913-1998) a connu Marcel Pagnol et l'a suivi en Provence, sur la Côte d'Azur, lors des tournages de tous ses films.
L'édition de 1981 est l'édition originale de ce livre très documenté qui restera une référence.
Dans ce livre, toute la gestation de son œuvre théâtrale, cinématographique et littéraire apparaît au travers de sa vie.
Les étapes importantes de son parcours  sont développées avec précision, dans une écriture vivante, et agrémentées d'anecdotes.    
Ce livre est document majeur pour les indications fournies sur les sources d'inspiration, le thème, la trame, la distribution
de ses pièces de théâtre et de ses films
-Pagnol inconu - Jean-Jacques Jelot Blanc (présenté par Jacqueline Pagnol) -
Éditions de la Treille, Michel Lafon (2000)

Un beau livre sur Marcel Pagnol, très documenté ; un monument incontournable sur sa vie, son destin et son œuvre.
    

 
Marcel Pagnol