Lucéram

 

 

Accueil 
Aubagne 
Marcel Pagnol 
Famille Pagnol 
Album 
Brochure 
 Petit Monde 
Collines 
Les plantes 
Circuits 
 Font de Mai 
La Treille 
La Buzine 
Le Castellet 
Cassis 
La Ciotat 
La Colle sur Loup 
Marseille 
Pont du Gard 
Ma Provence 
Liens 

 

 

Village fortifié perché sur un éperon rocheux dominant la vallée du Paillon, à 27 km au nord de Nice, peuplé par environ mille habitants, Lucéram est l'une des cités médiévales les mieux conservées des Alpes Maritimes, avec ses remparts, sa tour
" ouverte à la gorge ", ses passages voûtés, ses fenêtres en ogives, ses escaliers, ses fontaines et lavoirs. Enrichi par sa position d'ancienne étape sur la route du sel, le village aux trois clochers possède un exceptionnel patrimoine d'art religieux : l'église Sainte-Marguerite d'Antioche abrite des retables du XV
ème siècle et un trésor d'orfèvrerie. Lucéram se trouve sur la route du Baroque nisso-ligure.

   

 Depuis Noël 1998, la " Maison de pays de Lucéram et du Haut Paillon " organise,
en décembre et janvier, en collaboration avec les associations et les habitants de la commune, un circuit des crèches dans le village : 300 crèches sont exposées dans les rues, sur les balcons, sur les fontaines, les rebords des fenêtres, dans les anfractuosités des façades, dans les chapelles et le " Musée de la crèche ", musée créé et géré par des bénévoles. Ce musée, comme le village, abrite des crèches de toutes tailles et de toutes natures, allant de la coquille de noix à la ruche, au panier à salade, à la cage à oiseaux... (les photos qui suivent vous en donnent un aperçu).
Le musée, qui expose aussi des crèches réalisées hors de France, abrite une remarquable crèche de santons napolitains, dans un cadre hors du commun ainsi que des crèches animées, œuvres des responsables de l'association.
En décembre et janvier, petits et grands dévalent les escaliers du village en suivant l'itinéraire fourni par l'Office de Tourisme.

(Photo de gauche.)
La place Adrien Barralis, la vitrine éclairée de l'Office de Tourisme et Maison de pays.
En arrière-plan, l'église Sainte-Marguerite.

Plan du circuit des crèches de Lucéram
édité par la Maison de Pays de Lucéram et du Haut Paillon.

Les photos suivantes ont été prises dans la partie du village située au-dessus de la route de Nice,
à Peira Cava
Crèche devant le lavoir de la Mairie (vue d'ensemble et gros plan).

Crèche dans un contexte actuel...

Ruelle du village.
Une crèche  dans l'ouverture d'une ouverture.

Une autre crèche dans un soupirail.

                                      Quelques santons  sous un porche.

Photographie prise du parvis de l'église Sainte-Marguerite,
dont l'intérieur exceptionnel possède un décor rococo et des retables, au nombre desquels le retable de Sainte-Marguerite, réalisé au XV
e siècle par Louis Bréa. Cette œuvre s'inscrit dans ce que nous appelons aujourd'hui " la route du baroque nisso-ligure ".
Au premier plan et au centre, le front et le clocher de style baroque de la chapelle Saint-Jean, autrefois possession de l'Ordre de Malte (actuel Musée des Vieux Outils) ;
à l'arrière-plan, la tour " ouverte à la gorge ", un exemple rarissime de tour défensive ouverte vers le village pour qu'un attaquant ayant pris possession de la tour ne puisse pas menacer le village à partir de celle-ci.

En bordure de la Placette, point central du village médiéval 
vers lequel convergeaient les rues, le Musée de la Crèche.

L'ensemble des photos suivantes donne quelques aperçus du Musée de la Crèche, qui expose depuis Noël 1998 plus de cent
œuvres, avec des santons en argile, en plâtre, en cire d'abeille, en pinces à linge, en papier bonbon... (la visite est gratuite pendant les mois de décembre et janvier) ; ce musée a été créé, est entretenu et présenté par des bénévoles.

Crèche animée et santons de plâtre
réalisés par Dominique Barralis, l'un des bénévoles de l'association Maison de Pays de Lucéram et du Haut Paillon.
Un détail parmi d'autres :
les tuiles des maisons du village fidèlement reconstitué ont été découpées dans des bouchons de liège.
La Nativité et le gros poisson ! La crèche dans une râpe.

 

 

Crèche en papier bonbon
         de Cracovie
      appelée " szopka " 
 (don du docteur Wardak
       à l'association).

 

                      Coucourdon
      abritant des santons taillés       dans des graines.

Crèche dans une ruche et santons en cire d'abeilles.
Crèche napolitaine dont les santons d'art ont été réalisés par Marco Ferrigno,
remarquablement mise en lumière et placée dans une petite pièce voûtée.
Le village d'en bas,
construit le long de la route de l'ancien itinéraire des caravanes de muletiers sur la route du sel.
Autour de la place Honoré Barralis et de la chapelle Saint Pierre

       Crèche aux oiseaux (à droite).
     Extrait du  Sermon aux oiseaux
        de saint François d'Assise :
" Mes frères les oiseaux, vous avez bien sujet de louer votre créateur et de l'aimer toujours ; il vous a donné des plumes pour vous vêtir, des ailes pour voler et tout ce dont vous avez besoin pour vivre.
De toutes les créatures de Dieu, c'est vous qui avez meilleure grâce ; il vous a dévolu pour champ l'espace et sa simplicité.
 Vous n'avez ni à semer,
ni à moissonner ; il vous donne le vivre
et le couvert sans que vous ayez à vous inquiéter."

" À ces mots, rapportent le saint
lui-même et ses compagnons,
les oiseaux exprimèrent à leur façon une admirable joie ; ils allongeaient leur cou, déployaient les ailes, ouvraient le bec et regardaient attentivement..."

Crèche dans une cage à oiseaux.

La chapelle Saint-Pierre abrite la plus grande de toutes les crèches, longue de plus de dix mètres et représentant Lucéram, avec son ancien curé, son ancien maire...

Et pour finir, mais ceci n'était que la présentation d'une partie des crèches de Lucéram, non loin de la crèche aux oiseaux, la crèche dans un panier à salade, la crèche au lavoir et sa cascade...
la crèche avec un mouton vivant dans une cave...
Bonne visite,
conseillée pour les enfants et les grands.

Conseils pratiques avant de partir :
Contacter la Maison de Pays de Lucéram et du Haut Paillon - Office de Tourisme - Tél./Fax : 04 93 79 46 50
Pour accéder à la vallée du Paillon, prendre la sortie n° 55 sur l'autoroute A8, Nice-Vingtimille.

Lucéram